Atelier ré-utilisateurs

Compte-rendu de l'atelier "données CO2 et mobilité" du 16 avril 2020

L'atelier, organisé en partenariat avec transport.data.gouv.fr et le registre de preuve de covoiturage s'est tenu en visioconférence, confinement oblige.

1. Présentation du contexte et des données

👉 Support de présentation

N'hésitez pas à vous reporter à notre page de lexique qui explicite les principaux termes et concepts que nous sommes amenés à évoquer.

Sessions Q/R

Comment sont mesurées les émissions ? sur la base de quelles données arrivez-vous à suivre la baisse des émissions CO2 tous les ans ? peut-on avoir le lien svp ?

https://www.citepa.org/fr/secten/

Est ce qu’on couple ces données d’inventaire avec des mesures de concentration de Gaz à effet de serre ? dualité émission/concentration

A priori non, ce sont des exercices distincts.

A noter : Le Puy-de-Dôme (sommet du massif central et probablement une des zones les moins perturbées de France par l'activité) semble être le seul point d'observation en France de la concentration de CO2 en ppm https://www.europe1.fr/emissions/fanny-a-la-ferme/le-puy-de-dome-est-lunique-observatoire-de-levolution-du-climat-en-france-3920701

Et il semblerait que Paris se lance : https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/climat/premiere-mondiale-une-carte-du-co2-pour-le-grand-paris_139142

Comment comptez vous faire changer les habitudes de conso ?

Evaluation technologique et préconisations des technologies les moins impactantes. A la fois collectif et individuel.

  • Accompagner les collectivités dans l'achat de matériel performant, connaissances des technos.

  • conseiller les opérateurs

  • toucher le grand public, l'informer, l'orienter au mieux dans son intermodalité ; vaincre l'autosolisme

  • s'appuyer aussi sur les utilisateurs, ré-utilisateurs

Données récupérées par RATP et SNCF, relevés de données sur activités réalisées x des consommations d'énergie, auxquelles on applique des facteurs d'émission d'électricité.

La RATP est le seul organisme en France à distinguer ses modes, d'où l’utilisation de ses chiffres. Dans les autres villes, les bilans agrègent tous les types de mode de transport des opérateurs.

Données récupérées par RATP et SNCF

Où a-t-on accès à ces méthodos qui sont arbitrées?

Est-ce que la SNCF calcule aussi l’impact carbone de l’entretien / achat des rails ?

Pour plus de détail :

Le bilan carbone de la SNCF pour l'année 2017 est accessible sur le site : https://www.bilans-ges.ademe.fr/fr/bilanenligne/detail/index/idElement/3190/back/bilans "Ce bilan concerne les activités du Groupe Public Ferroviaire en France. Il comprend le transport ferroviaire de marchandises, le transport de personnes et les gares (SNCF Mobilités), la gestion de l’infrastructure (SNCF Réseau) et la gestion du patrimoine immobilier (SNCF)."

Comment expliquer que le calculateur de la DGAC est en moyenne deux fois moins élevé que d’autres calculateurs comme myclimate ou goodplanet. Est-ce le non calcul de la DGAC des autres GES ou bien le non calcul du forçage radiatif ?

https://eco-calculateur.dta.aviation-civile.gouv.fr/

Le débat sur l’aviation c’est que la combustion du kérosène émet du CO2, mais le vol induit d’autres impacts (vapeur d’eau ou traces que l’on voit dans le ciel, des émissions de NOs, etc.) et ces éléments induisent en effet un forçage radiatif (soit réchauffant, soit refroidissant).

Le Forcage Radiatif fait débat, y compris sur le bon facteur à prendre en compte (2 ? 2,5 ou 3 ?). L'ADEME s'appuie sur une revue de littérature qui concluaient à des difficultés de fixer, d'avoir un consensus sur la valeur du FR. Cf. la dernière étude plutôt ancienne (une mise à jour est à l'étude) : https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/09bis-eco-comparateurs_etatdelart_fvrier_2010.pdf

Qu'est-ce que le forçage radiatif ?

Pour faire simple c’est l’impact en terme de pouvoir réchauffant d’un gaz, d’un aérosol, etc. Le forçage radiatif est la mesure du déséquilibre entre l'énergie qui arrive chaque seconde sur terre et celle qui repart.

Forçage radiatif : (FR, en watt par m3). La Terre reçoit de l'énergie du Soleil. En temps normal, celle-ci est à un état d'équilibre thermique et sa température demeure constante (en moyenne 15 degrés Celsius). Le forçage radiatif représente toute perturbation de cet état d'équilibre, perturbation qui peut être "positive" (au sens où elle induit une augmentation de la température terrestre) ou à l'inverse "négative".

Ce forçage peut avoir des origines naturelles (soleil et effet d'albédo, part d'énergie solaire réfléchie par rapport à celle reçue, + une surface est claire -neige par ex, plus réfléchit) ou des origines anthropiques (aérosols qui induisent un FR - ; trainées des avions => FR +, émissions CO2 => FR +...).

Le FR vaut 3,1 W/m² (Watt par m²) pour l’effet de serre et - 0,8 W/m² pour les aérosols, soit 2,3 W/m² en tout. Vous pouvez vous imaginer le FR comme un petit chauffage électrique que l'on placerait dans tous les m3 de la Terre...

source GIEC, Fresque du climat forçage radiatif

J’aimerais savoir d’où sort le 1,6 passager par voiture. J’ai plutôt en tête 1,3 voire 1,08 en région parisienne ?

C’est 1,2 en ville, 2,1 sur longue distance. C'est un chiffre moyen national qui varie de manière importante d'une agglomération à une autre. Ils sont mesurés via des enquêtes déplacement menées par les agglomération.

Pas de données sur les voitures électriques ?

Ces données concernent les consommations de carburants liquides. Pas encore de données sur l'électrique. Une étude est en cours avec l'IFPEN pour apporter cette donnée dans la Base Carbone.

Remarques et retours sur les premières propositions

Dépôt des codes en Open Source Github : https://github.com/betagouv/ecolab-transport

  • en termes d'UX, un nombre d'A/R domicile/travail serait intéressant

  • je pense qu'il faut donner des valeurs compréhensibles pour tout le monde. Un gramme ou kilogramme de CO2 ça ne parle pas. Parlons en émission d'arbre, en voyage en avion...

2. Sous-ateliers

Format : 30 min en sous-groupe avec restitution ensuite à l'ensemble des participants à l'atelier.

Sous-atelier 1 : "Vers la neutralité carbone en 2050 : comprendre les enjeux et les transmettre aux utilisateurs"

Sous-atelier 2 : "Comprendre la mesure des kg et tonnes de CO2 équivalents"

Premier exercice : qu'est que l'équivalent CO2 évoque pour vous ?

  • Une unité de mesure synthétique pour appréhender facilement l'impact d'une activité sur le changement climatique

  • Une manière de "comensurer" des émissions de gaz de différente nature

  • unité de mesure

  • un truc de scientifique

  • un truc abstrait quand même

  • Budget carbone individuel

Pour en savoir plus sur les, Gaz à effet de serre (GES), l'équivalent CO2 ou CO2 équivalent (CO2e) , ... reportez vous à notre lexique :

Trouver des équivalents

➡ Via la Base Carbone®

La Base Carbone couvre un spectre assez large (énergie, produits, services...). Elle permet d'avoir des ordres de grandeur pour comparer des choses très différentes. Par exemple, 1 tonne de CO2e correspond à la fabrication et distribution de :

  • 5 canapés lit

  • ou 3 laves-linges 7kg

  • ou 30 smartphones de 5 pouces

  • ou 43 jeans en coton

  • ou 1 960 repas végétariens

  • ou 740 repas avec du poulet

  • ou 160 repas avec du bœuf

  • ...

➡ En parlant de budget carbone

Un angle pour aborder le sujet avec les utilisateurs est de parler de budget carbone. Par exemple "avec 2tCO2e/an voilà ce qui peut entrer dans ce "panier"".

Mesurer les émissions

On peut mesurer la quantité de CO2 dans l'artmosphère, en ppm. Par contre le CO2 équivalent se calcule, il se modélise.

Sous-Atelier 3 : Faire remonter mes besoins de données CO2 / Vos retours sur des premières infos CO2 aux utilisateurs

Déroulé :

  • tour de visio, votre activité, vos attentes

  • brainstorming individuel sur les sujets que vous souhaitez aborder : vos besoins / les retours de vos utilisateurs

  • mise en commun, échange sur les sujets à aborder / vote

  • discussion libre

Liste des sujets

  • Comment faire le lien entre la base Bilan Carbone et les calculateurs mis à disposition <=> obtenir le détail des hypothèses prises pour le calculateur

  • une veille sur les projets en cours sur les calculateurs CO2 pour réplication (opensource de préférence)

  • Comment représenter une "économie" de CO2 d'un mode de transport par rapport à un autre ?

  • Existe-t-il une BDD open data qui permet de retrouver un type de véhicule à partir de la plaque d'immat?

  • Les consommations conventionnelles des nouveaux véhicules sont communiqués annuellement par l'ADEME. Une BDD (excel?) regroupant l'ensemble des années est-elle disponible (dans un autre format que PDF). Si oui est-ce que la fabrication et l'amont de l'énergie ont été ajouté à la combustion?

Le détail du calculateur Ecolab est disponible : https://github.com/betagouv/ecolab-transport/blob/master/ges-transport.yaml

Il est aussi possible de visualiser la différence entre 2 moyens de transport directement sur le graphe du calculateur.

L'Association Bilan Carbone (ABC) vient de réaliser un benchmark des outils carbone personnel (tout secteur confondu, pas seulement transport). En collaboration avec l'ABC et Avenir Climatique dont l'outil ressort en tête de ce benchmark, Ecolab développe un calculateur open source, permettant également de proposer des actions de réductions à l'utilisateur.

Sous-atelier 4 : "Comment contribuer / challenger les données / les faire vivre, où, comment ? (tableur, mails, github...)"

  • 6 participants